La cellule ambulance pompiers – Picot (groupe GRUAU)

1/ L’entreprise

Le groupe gruau est le numéro un européen de la carrosserie sur véhicule utilitaire. En 2013, le groupe emploie plus de mille collaborateurs sur près de 15 sites. Il transforme 40000 véhicules par an. Multispécialiste, il commercialise ses produits sous douze grandes marques dont Gruau, Isberg, Labbé, Petit-Picot, Sanicar, Gifa-Collet pour les plus connus.

C’est à partir de 1933 que la carrosserie Gruau constate que les constructeurs automobiles ne répondent pas à certains besoins spécifiques et l’entreprise se lance alors dans la transformation et l’aménagement de voitures particulières et de véhicules industriels. Portant le nom de Gruau cette même année, elle dessine et carrosse une gamme étendue de chassis donnant naissance à des fourgons, autocars, poids-lourds, véhicules de tourisme, bétaillères et autres semi-remorques.

L’entreprise passe de l’artisanat à la production industrielle suite à une importante commande de 250 autocars pour l’armée de l’air en 1956. Elle établie ses nouveaux quartiers à Laval à la même époque.

A partir de 1995, s’ouvre une nouvelle phase d’expansion pour l’entreprise dans le domaine des utilitaires : rachat de Isberg (véhicules isothermes) au Mans et de la société Picot, 0 beaune, spécialisée dans les ambulances de pompiers. La société se transforme alors en groupe. En 1996, avec l’obtention du marché du Kangoo grand volume, (53000 véhicules rallongés en 12 ans) Grua conforte sont statut de partenaire auprès des grands groupes automobiles.

En 2001, le groupe rachète les sociétés Petit à tours et Sanicar à grenoble et donne naissance à un pôle ambulances qui, avec Picot, se place au deuxième rang français.

Fin 2012, le groupe fait évoluer son organisation interne autour de deux pôles majeurs :

– le pôle mobilité urbaine avec Gruau et Labbé

– le pôle véhicules sanitaires avec Petit-Picot, Sanicar, Ducarme (véhicules funéraires)

2/ L’équipement du Boxer par picot

Il existe très peu de documentation sur le travail de construction des véhicules sanitaires, mais il s’agit, pour l’essentiel, à partir d’un châssis-cabine :

  • de poser un cadre métallique constituant l’ossature de la cellule et le support des portes arrière
  • de poser les parois latérales en aluminium-polyurétane-aluminium
  • de poser le toit en fibre de verre
  • puis de poser le faisceau électrique avant les panneaux de finition intérieure en fibre de verre (et isolation laine de verre pour les parties hors panneaux latéraux)

Une remarque: la qualité de fabrication et d’assemblage est véritablement excellente.

3/ Sur mon véhicule

La modification  Gruau ( cellule seule ?) porte le numéro AD\ 42072 en date du 18/10/2000 apposée sur plaque sur montant supérieur radiateur

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *